lundi 30 décembre 2013

Une simplicité franciscaine....








Chaque crèche a son style propre, exprimant sa vision du mystère. Celle de la crypte de Myans est blottie dans un dense buisson de verdure, éclairé de la blancheur des anturiums, des amaryllis et des lys. Juste l'essentiel: recueillis de chaque côté de l'enfant emmailloté, couché sur la paille, Marie et Joseph veillent. Derrière l'âne et le bœuf. Devant un berger, genou à terre, porte une brebis blessée. Pas d'autre personnage: les mages ne sont pas encore arrivés...
Une simplicité franciscaine pour dire l'humble naissance du Sauveur.

25 décembre 2013

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire